Lundi 20 août, 18h30 dans le parc municipal de Burzet : "Aït Seghrouchen hommes libres" diaporama-conférence de Jean-Marie Simon parmi les derniers nomades du sud-est marocain, sur des photos de Michel Rissoan, suivi d'une séance-dédicaces du livre éponyme qui vient de paraître

Domicilié au Roux, Jean-Marie SIMON, écrivain conteur, après 17 ans passés au désert marocain, investit désormais son temps entre Ardèche et Maroc. Tuteur d'un jeune orphelin nomade, il partage depuis des années la vie des Aït Seghrouchen de Gourrama, pasteurs berbères de grands espaces. En janvier 2018, sensible à la lente disparition de cette tribu errante, il a invité le photographe Michel RISSOAN à venir témoigner de leur civilisation à travers portraits et paysages. C'est une partie de cette aventure (réunie dans un livre commun : « Aït Séghrouchen, hommes libres ») qu'il viendra nous narrer le 2 août à travers un vidéorama, dans le cadre d'une exposition des photos de Michel RISSOAN.

A l'issue de cette soirée, le livre « Aït Séghrouchen, hommes libres » sera vendu au prix de 13 euros dont une partie sera reversée aux familles nomades touchées par la sécheresse et les rigueurs peu communes de l'hiver dernier.

Michel Rissoan est photographe depuis plus de trente ans. Ardéchois de souche et de cœur, il est le photographe d'une dizaine d'ouvrages édités sur cette région.

Jean-Marie Simon lui a demandé de photographier les derniers bergers nomades du Maroc. Ce fut une véritable découverte pour lui et le début d'une fascination pour ce pays et ses habitants, tant les rencontres humaines et les paysages l'ont bouleversé. De magnifiques photographies témoignent de son émotion et du sort précaire de ce peuple courageux.

Evènements de la Maison de Vallée

Autres évènements de la vallée